Créatrice d’Avenir : 7 clés pour atteindre le succès

Découvre dans cet article les 7 secrets qui font briller les créatrices à succès ! À travers l’exploration de mon parcours, je te partage les clés pour devenir une créatrice d’avenir. On va beaucoup parler d’entrepreneuriat, car être créatrice pour vivre de son art, c’est être aussi être entrepreneuse. Avec mes 5 années de créatrice de produits faits main pour ma marque Elle & Sens, je te livre les compétences et qualités qui m’ont conduite jusqu’ici. Depuis 2021, j’accompagne un grand nombre de créatrices à travers l’Artisane Académie, mon programme de formation. Plus de 400 entrepreneuses ont bénéficié de ce programme, et cette base me permet de distinguer celles qui réussissent de celles qui rencontrent des difficultés. L’objectif est de t’aider à prendre conscience des domaines où tu peux te former ou être accompagnée, pour progresser sereinement dans le développement de ta marque.

 

L’entrepreneuriat est un état d’esprit

La première chose, c’est l’état d’esprit, le point le plus important. C’est ce qui te fait prendre telle ou telle décision. Il conditionne la façon dont tu vas agir dans le quotidien de ta marque et la façon dont tu vas prendre des décisions 💡

 

Que tu sois entrepreneur, en micro-entreprise ou en société, peu importe le statut, tu restes une entreprise. Les créatrices qui réussissent sont celles qui considèrent leur activité comme une vraie entreprise.

En développant un état d’esprit d’entrepreneuse, tu seras capable de prendre du recul sur tes actions, tes situations, tes forces et faiblesses, d’analyser tes résultats comme le ferait n’importe quel PDG ou chef de grande entreprise.

 

Retiens que ça n’est pas la taille de ta boite qui compte, mais la façon dont tu vas l’appréhender. J’appelle ça la posture de chef d’entreprise. 

 

Généralement, les créatrices qui réussissent restent motivées et persévérantes à toute épreuve. Si c’est ton cas, tu avanceras, peu importe les difficultés. Et tu vas en avoir ! 

L’entrepreneuriat est un parcours long et complexe, mais tellement intéressant et gratifiant ✨ Bref, il y a beaucoup d’avantages à entreprendre. 

 

Pour y parvenir, garde confiance en ton projet pour savoir où tu vas et avec quelle vision. C’est ce qui fait que tu adoptes la bonne posture, le bon état d’esprit, la bonne attitude, pour prendre les bonnes décisions 🔥

 

Pour améliorer ce que l’on appelle le mindset de l’entrepreneur, il ne faut vraiment pas hésiter à se faire accompagner. C’est si important que dans l’Artisane Académie, il y a un module entier consacré au développement de l’état d’esprit, avec l’intervention d’une créatrice spécialisée dans le coaching. Elle a créé un module pour enlever les croyances limitantes, les travailler, explorer les blocages et reprogrammer son cerveau pour la réussite 🔥

 

Devenir créatrice d’avenir grâce au personal branding

Le deuxième point commun des créatrices qui réussissent à développer leurs marques, c’est qu’elles adoptent un positionnement affirmé et différenciant. Sache que même s’il y a beaucoup de créatrices, il y a vraiment de la place pour tout le monde, puisqu’il y aura toujours des gens qui voudront acheter des produits faits à la main.

Voici 2 façons de façonner son univers différencié : 

 

1. Avoir ses propres produits et proposer à la vente un univers unique, original, marqué, assumé. On attire alors des gens rien que par notre positionnement, rien que par nos produits. Va regarder ce qui se fait sur les différents marchés de l’artisanat pour alimenter ta réflexion. Qu’est-ce que tu peux apporter de plus ? Quelle touche personnelle pourrais-tu ajouter ? Ces questions t’aideront à trouver un positionnement différenciant 💡

 

2. Travailler ton personal branding. Encore un mot en anglais ! L’avantage dans l’artisanat, c’est que les produits sont faits par tes mains. Faire son branding de marque, c’est articuler sa communication de marque autour de soi en tant que créatrice. On partage notre processus, notre tête, nos valeurs, nos pensées, nos coulisses. 

 

Les créatrices que j’ai vu le mieux réussir ont soit l’un, soit l’autre, soit les deux. Elles ont réussi à créer un vrai univers autour de leur marque, ce qui est important pour se développer et attirer des clients. 

 

C’est quelque chose aussi que j’apprends à faire à mes élèves dans l’Artisane Académie. Dès le départ, on se pose des questions pour trouver un univers différenciant. Les gens qui achètent des produits artisanaux sont des gens qui veulent savoir qui fabrique les produits. C’est bel et bien la vraie différence entre un produit artisanal et un produit industriel, alors autant en profiter  😉

 

Rester au courant des tendances

Les créatrices à succès sont généralement très averties des tendances. 

Je ne parle pas forcément de tendance sur les produits. Je fais référence à celles qui sont en veille, constamment, sur ce qui se fait, sur ce qui plaît et ne plaît pas. 

 

C’est important, car ça permet de savoir comment évoluer. Quand on remarque une tendance, ça peut être sur :

  • un produit ;
  • des nouveaux reels Instagram ;
  • une stratégie de vente ;
  • la manière de présenter nos produits en story ;
  • le type de partenariat à la mode… Ça peut être plein de choses. 

 

Et quand on est au courant des tendances, on a la possibilité d’en profiter ​​👌🏻

 

On peut alors s’en inspirer pour créer des choses ou carrément reproduire un modèle. Par exemple, si tu vois des créatrices avec un tunnel de vente super efficace, tu vas reproduire le même tunnel de vente adapté à tes produits. 

 

C’est bien de rester dans ta bulle pour créer, mais si tu veux réussir aussi, il faut absolument que tu restes en veille sur ce qui se fait sur ton marché. Communication, création de produits, technique de vente… il y a plein de leviers différents, et il faut rester en alerte sur les bonnes pratiques et aussi les mauvaises !

 

Tes prises de décisions seront plus efficaces, en tenant en compte à la fois de ton intuition, tes envies et de ton marché 🔥

 

Maîtrisez les bases de l’entreprise

On croit qu’ à partir du moment où l’on fait des beaux produits, ça fonctionne et malheureusement, ce n’est pas le cas. Les créatrices à succès qui réussissent ont toutes en commun de maîtriser parfaitement le marketing et la vente 💡

Tu peux réussir à faire de beaux produits et à les vendre, mais en bidouillant, ça sera plus long et difficile… avec le risque de ne pas y arriver. 

 

Dans l’artisanat, comme dans toute entreprise, il y a trois piliers à maîtriser

 

  • 1. tes produits : construire un produit de qualité, c’est la base. 
  • 2. ton marketing: adapter ton produit à sa cible et organiser sa promotion, à travers une communication au service de ta vente, c’est indispensable.  
  • 3. ta vente : c’est un peu le tunnel final, en lien avec le marketing. Comment vends-tu et comment mets-tu en place des actions pour réussir à convertir les gens ? 🔥

 

Chez toutes les créatrices qui réussissent, tu vois cette compétence. Pour certaines, tu as l’impression qu’elles maîtrisent tout depuis le départ. Attention à ce qu’on a l’impression de voir sur les réseaux sociaux ! 

 

Soit on a appris ça en école ou université, soit on se forme. Dans mon cas, je me suis formée au marketing pendant mes études, mais j’étais clairement moins professionnelle et stratégique que maintenant. Il y a une question d’expérience aussi. 

 

Maintenant, je forme les créatrices dans l’Artisane Académie où l’on travaille le processus de vente, le marketing et la création de produits. L’objectif derrière est de connaître la psychologie du consommateur, ses attentes, comment vendre sans rabâcher.

On voit aussi toutes les techniques de copywriting. Comment on écrit des posts Instagram ou des stories ? Comment on écrit des fiches produits ? 

En soi, ce n’est pas forcément compliqué, mais il faut apprendre et je trouve ça passionnant. 

Rechercher la stratégie et la cohérence

Ces créatrices à succès sont toutes focus dans leur stratégie

Ça implique de ne pas s’éparpiller et faire des illustrations, des bijoux, de la papeterie, des vêtements ou alors proposer 15 univers différents dans un seul domaine. 

C’est le meilleur moyen de partir dans tous les sens. Par exemple, il ne s’agit pas d’être sur Instagram, sur Facebook, sur Pinterest et vouloir tenir un blog, revendre en boutique et puis faire des marchés et du e-commerce 😱

 

À l’inverse, les créatrices qui réussissent sont généralement des personnes qui vont se focaliser sur une stratégie, vont la faire bien, avant de peut-être en déployer une deuxième. 

 

Quand on se focalise, on va beaucoup plus vite s’améliorer que si l’on est en train d’apprendre 15 000 trucs en même temps. Il faut que tu prennes conscience de ça 💡

 

On ne peut pas écouter toutes les idées qu’on a. Il y en a à mettre de côté ou à refuser, à nous-mêmes ou aux autres. Parfois, c’est bien aussi de ne pas écouter toutes ses inspirations. 

Et après, c’est un cercle vertueux. Une fois que l’on comprend ce qui marche ou non, qu’on se concentre dessus, ça finit par payer. Tout est relié à l’état d’esprit dont je parlais plus haut. 

 

Alors, comme les entrepreneuses à succès, focalise-toi sur une tâche après l’autre, pour avancer correctement 👌🏻

 

Refuser la procrastination 

C’est assez facile de rêver. Quand on est créative, on a tendance à être dans nos pensées, nos inspirations, à rêvasser de ce qui pourrait se passer dans le futur, de comment serait notre quotidien si l’on arrivait à vendre, etc. 

 

Pas de secret : dans l’entrepreneuriat, si l’on veut des résultats, il faut agir. Par exemple, créer une base d’e-mail, c’était hier qu’il fallait le faire. C’est la chose à faire le plus tôt possible 💌

Même chose pour la communauté sur Instagram. Il faut la créer sans attendre de se dire « OK, je vais attendre la situation parfaite, mon logo, ma charte graphique…» 

 

À un moment donné, si tu veux des résultats, il faut agir. La procrastination est l’ennemi numéro un des créatrices. Il y a deux façons de procrastiner : 

  • La procrastination active, c’est-à-dire qu’on va faire autre chose à la place de ce qu’on est censé faire. Par exemple, c’est imaginer une nouvelle collection ou faire un petit post Instagram ou prendre en photo des créations. On a l’impression de faire beaucoup de choses et l’on se demande pourquoi ça n’avance pas. 
  • La procrastination passive, où l’on reporte les tâches qu’on a envie et qu’on doit faire au lendemain, ou au surlendemain. Finalement, on n’avance pas. 

 

Dans les deux cas, tu ne te concentres pas sur les bonnes actions, celles qui développent ta marque. Tu les remplaces par d’autres actions que tu préfères faire, mais qui sont beaucoup moins efficaces et moins stratégiques. Donc oui, ton emploi du temps est rempli, mais pas efficacement 😉

 

Les créatrices qui réussissent sont dans l’action. S’il n’y a qu’une chose à faire, notamment pour vendre en ligne, c’est celle-ci. 

Retiens qu’il vaut mieux fait que parfait 😊

 

Une créatrice à succès gère son entreprise

Le septième point en commun qu’ont les créatrices qui cartonnent, c’est la capacité à gérer leur entreprise.

Tout à l’heure, je parlais d’état d’esprit, mais là, j’évoque la gestion, c’est-à-dire qu’elles ont une vision complète de l’activité, comme dans n’importe quelle entreprise. 

 

Ça implique de savoir quelle est notre trésorerie ? Quels sont nos bénéfices ? Quel est notre panier moyen, notre taux de fidélisation, notre planning à l’année ? Combien de lancements va-t-on faire par an et comment l’on va les mettre en place ? 

Ça demande d’analyser les statistiques, de regarder ce qui a fonctionné, comment on peut améliorer les choses, quel est le plan d’action pour y parvenir… 🔥

 

En étant alertes sur le budget, les créatrices à succès arrivent à fixer des prix de vente corrects. Ça leur amène de la rentabilité et des bénéfices qu’elles peuvent réinvestir par la suite pour se développer. C’est vraiment un cercle vertueux. 

 

 

Au final, il n’y a pas de quotidien parfait où l’on fait tout bien, mais pour moi, ce sont quand même sept piliers hyper importants qu’il faut maîtriser. Ce sont des choses que j’apprends aux créatrices dans l’Artisane Académie. Cette formation est basée sur un processus qui te permet de créer ton activité comme une vraie entreprise, de créer une collection de produits cohérente et ensuite, de construire une stratégie marketing et vente adaptée. Tu apprends aussi à t’organiser, à repérer les tendances et les choses qui marchent bien, à les adapter à ton entreprise. Bref, tu as tout le processus à suivre pour développer ta marque et devenir une créatrice d’avenir à succès. 

 

Si tu souhaites écouter la version originale de cet article c’est par ici 👇🏻

Ils peuvent t’intéresser aussi

Vendre ses créations sur les marchés 👉 Comment mesurer le succès ?

Vendre ses créations sur les marchés 👉 Comment mesurer le succès ?

En tant qu’artisan, tu te demandes si vendre ses créations sur les marchés est intéressant pour vivre de son artisanat ? Pour t’aider à faire le bilan et voir si ton marché vaut le coup, je te livre mes 7 critères d’analyse. Mesure ton succès pour faire de tes marchés des choix stratégiques…

Expliquer le prix de vente des créations : fausse bonne idée ?

Expliquer le prix de vente des créations : fausse bonne idée ?

Tu as certainement déjà vu passer sur Instagram des stories ou des posts de créatrices qui expliquent le tarif de leurs créations. On me demande régulièrement si je suis pour ou contre cette façon de communiquer sur son travail artisanal, alors j’ai envie de te partager ma réponse ici.

Vendre ses produits artisanaux : à 50 ou 250 euros ?

Vendre ses produits artisanaux : à 50 ou 250 euros ?

Parlons de la différence entre vendre ses produits artisanaux de manière accessible à 50 euros ou exclusive à 250 euros. Les prix sont un exemple pour représenter les différences entre les gammes de tarifs. J’ai justement accompagné une créatrice qui débute sa marque et se pose des questions…

 Tous mes conseils dans ta boite mail  💌

Des milliers de créatrices lisent chaque dimanche matin la Newsletter gratuite de l’Artisane Académie pour découvrir tous nos conseils ! Ça te dit ?