Vente de créations en ligne : pourquoi j’ai tout misé dessus

Si tu me suis, tu sais que le sujet de la vente en ligne me passionne. J’ai d’ailleurs choisi uniquement ce canal de vente pour vendre mes produits. Beaucoup de personnes hésitent à se lancer sur la vente en ligne et sont frileuses à l’idée de vendre uniquement par ce canal-là. On entend souvent que pour réussir en tant qu’entrepreneur, il vaut mieux multiplier ses chances et ne pas miser uniquement sur un cheval. Je t’explique pourquoi je considère aujourd’hui que la vente de créations en ligne peut être ton seul canal de vente, et même une super stratégie qui finit par payer.

 

L’une des clés de la réussite pour vendre en ligne ses créations

L’erreur que font la plupart des entrepreneurs (dans plein d’environnements différents et pas uniquement dans l’artisanat) est d’agir à court ou moyen terme. À mon sens, ça marche un temps, mais c’est risqué. 

Pour moi, les personnes qui réussissent à vivre de leur activité pendant de longues années sont celles qui ont vu plus loin que le bout de leur nez. Elles ont pris des décisions sur le long terme 💡

 

Avoir des résultats demande du temps, alors sache que tu peux très bien te demander si tu as pris la bonne décision, et te remettre en question 15 millions de fois avant que les résultats arrivent. 

 

Mon parcours vers la vente en ligne en tant que créatrice

Est-ce que je ferais les choses différemment si c’était à refaire aujourd’hui ? Mes choix ne seraient probablement plus les mêmes

Quand j’ai lancé ma marque Elle & Sens en 2019, je n’avais pas le même état d’esprit, ni la même connaissance du secteur de l’artisanat, de l’entrepreneuriat, etc. Je me lançais et c’était ma première entreprise.

 

En deux ans et demi, j’ai créé plein de boîtes dans des domaines différents. J’ai eu un atelier boutique, une épicerie, une offre de coaching en freelance et aujourd’hui, une formation en ligne. 

Bref, ma vision de l’entrepreneuriat est beaucoup plus avisée aujourd’hui qu’elle ne l’était à l’époque 👌🏻

La raison qui m’a poussée à vendre en ligne

En 2019, je voulais des ventes rapidement, comme la plupart des créatrices. Au début, j’ai testé un peu tous les types de ventes possibles : en boutique, sur les marchés, en salons, etc. J’ai aussi testé la vente en ligne, mais sans réellement avoir construit de stratégie. 

Sauf que, même en vendant sur des marchés, et en ayant des résultats, ça n’était pas forcément rentable par rapport au temps passé et à la fatigue générée 😱

 

L’argent n’est pas le seul facteur à prendre en compte dans le calcul. Pour estimer qu’une action est rentable sur le long terme, il y a tout un tas de paramètres à prendre en compte, comme ton mode de vie, ta fatigue, tes besoins… 💡

 

À l’époque, j’allais droit dans le mur, car je n’avais pas de vraie direction ni pris le temps de me poser pour réfléchir. J’ai voulu tout faire vite, être partout, pour finalement être nulle part. J’ai quand même multiplié les erreurs jusqu’à un moment où j’ai voulu déménager

C’était l’élément déclencheur : tout ce que j’avais construit en physique allait disparaître. Par exemple, monter un atelier boutique m’a demandé du boulot et des investissements, tout comme la décoration du lieu. Les sommes n’étaient pas astronomiques, mais assez importantes pour que je m’y penche 🔍

 

Pouvoir bouger était important pour moi et je ne l’avais pas pris en compte. Voilà comment je me suis retrouvée du jour au lendemain à explorer le sujet de la vente en ligne. Après quelques recherches, je me suis abonnée à des comptes de créatrices de produits faits main, Françaises ou étrangères, qui vendaient sur le Web. Au passage, il y a beaucoup de personnes inspirantes qui ne sont pas forcément francophones. Un autre avantage de la vente en ligne 😉

Un apprentissage long mais nécessaire

Évidemment, ça n’a pas décollé du jour au lendemain. Il est important de se rendre compte que la vente en ligne prend du temps. 

La vente en ligne ne donne pas de retour instantané 

Quand tu es sur les marchés, tu as ce « retour » immédiat, assez rapide parfois. La personne est face à toi, elle achète ou n’achète pas. À la fin des deux jours d’événement, tu réalises le bilan et ça s’arrête là. Tu repars à zéro sur les prochains événements, sauf si ce sont des rééditions tous les ans, où tu peux espérer avoir une clientèle fidèle, mais ça reste une toute petite partie. 

 

Du côté de la vente en physique, on a aussi des résultats dans l’immédiat, des ventes ou des retours. Mais, est-ce que c’est rentable ? 

La vente de créations sur le Web a ses propres codes

Les stratégies de la vente en ligne sont différentes de la vente physique. D’où l’importance de se former sur le sujet et ne pas croire que ça va se développer tout seul. C’est rarement le cas 😉

Quand on active les bons leviers et qu’on possède les bases dès le début, ça fonctionne. Ça a été le cas pour moi et je suis convaincue qu’en te partageant toutes mes ressources, tu y arriveras toi aussi 🔥

 

Il faut du temps pour sortir la première collection, mettre en place le site, ce qu’il faut pour que les gens achètent en ligne, etc. 

Ensuite, il faut du temps pour avoir les bases en marketing et communication : une stratégie de prix, un positionnement, une image de marque, un site Web, une stratégie de communication, un service client réfléchi, une stratégie de fidélisation… Bref, une fois les bases posées, il faut savoir utiliser des boosts de visibilité. Ce que j’appelle des boosts, c’est un peu la touche finale qu’on ajoute à la décoration, la cerise sur le gâteau, le truc qui te fait dire « Waouh ça claque ! » ✨

Attention, ça ne fonctionne que si toutes les bases sont bien là avant. C’est là que tu peux grandir de manière assez exponentielle 🔥 C’est ce qui m’est arrivé. 

Les avantages à vendre sur Internet ton artisanat

La stabilité de la vente en ligne

Le premier avantage à vendre sur le Web, c’est que tu ne repars jamais à zéro. La vente en ligne est un cercle qui peut devenir vertueux 💡

 

Exit les problèmes de boutiques qui ferment, qui n’achètent plus de stocks, ou qui veulent de la nouveauté pour leurs clients. 

Bye-bye les marchés annulés ou non réédités, les salons, les festivals… Ces événements où il y a de moins en moins de visiteurs parce que la comm’ ou l’orga est défaillante. 

 

Sur tous les autres canaux de vente, tu as des facteurs d’instabilité. Il y a beaucoup de points d’interrogation pour que ça t’empêche d’envisager les choses sur du long terme sereinement 💡 

 

Or, sur la vente en ligne, tu es maître de tout. Si tu continues sur la même lancée, tu attireras de nouveaux clients, tu les fidéliseras, et tu vendras encore et encore de manière croissante. Alors oui, ça prend du temps, mais une fois lancée, la machine ne va que dans un sens. 

Il peut y avoir des petits ralentissements et même à l’échelle d’une année, ça n’est jamais linéaire. À certaines périodes, on vend plus et d’autres moins. C’est lié à la saisonnalité, au type de produits vendus, etc.

 

En tout cas, que tu sois malade ou que tu fasses une pause dans ta communication, les ventes se poursuivent 🔥

Une forme de vente sans intermédiaire

Quand tu es en direct, il n’y a pas d’intermédiaire qui prend des marges, alors que sur les marchés, tu as des frais d’inscription pour certains, par exemple. Du côté de la revente physique, en boutique ou en dépôt-vente, il y a un intermédiaire. Et dès que tu as des personnes entre le client final et toi, tu perds de l’argent 💡

 

Avec la vente en ligne, tu as ta propre boutique. C’est d’ailleurs là où tu peux faire ton maximum de marge. Je sais que fixer des prix de vente dans l’artisanat est déjà difficile… Dans la vente sur Internet, tu fixes les prix de vente qui vont vraiment te permettre d’être sereine. La marge, tu la gardes pour toi, pour te payer, pour réinvestir dans ton activité, etc.

 

Entendons-nous bien : je n’ai rien contre la revente en boutique et je ne dis pas qu’il ne faut pas y aller. Ça peut être intéressant, mais c’est pour te faire comprendre les différences 😉 

 

Dans la vente via le Web, tout l’argent te revient directement. Évidemment, tu as des charges d’entreprise. Je ne parle pas de tes revenus à la fin du mois, mais du chiffre d’affaires encaissé. 

Une source rapide d’investissement 

L’intérêt d’avoir de meilleures marges est d’investir plus rapidement dans ton business, comme dans la communication ou dans du matériel. Tu as de du cash pour améliorer ton activité et la faire grandir. Et malgré tout, l’argent reste une ressource dont tu as besoin pour développer ta marque ✨

 

Dans le cas de la revente en boutique, la rentabilité est plus tardive, parce qu’il va falloir une certaine quantité de produits, mais n’oublie pas que tu fabriques tout à la main. Tu ne peux pas fabriquer 24H / 24 et 7 jours / 7 ! Il y a une limite en matière de santé mentale et de santé physique à ne pas dépasser. 

 

Est-ce qu’il est plus intéressant de vendre moins et de faire plus de marge ? 

Je te laisse y réfléchir 😉

Le gain de liberté à vendre en ligne

Depuis que je me suis lancée sur la vente en ligne, j’ai déménagé et je peux le refaire quand je veux, ça n’est plus un souci 😊 

 

Certes, il y a des personnes pour qui déménager ne sera pas le critère numéro 1, parce que ça n’est pas dans leurs plans. Au-delà de déménager, il y a aussi le pouvoir de choisir 💡

 

1. Je choisis depuis où je fabrique. 

Si demain, mon atelier coûte trop cher, je peux produire depuis ma maison. À l’inverse, si je ne souhaite plus créer depuis chez moi, je prends un atelier.  

 

2. Je choisis ce que je fabrique.

 

Selon mes envies, j’ai la liberté de fabriquer x mois dans l’année. Ça signifie que si j’ai besoin d’une pause de trois mois, je peux la prendre. Je gère mon année comme bon me semble. Évidemment, Noël est une période importante pour les e-commerçants ; elle n’est pas à négliger. 

Pour le reste de l’année, l’avantage de la vente en ligne, c’est que c’est toi qui choisis.

 

3. Je choisis à qui je vends. 

 

Avec la vente en ligne, tu ne dépends plus de tiers

 

Si tu revends en boutiques, tu deviens dépendant de leurs dates, leurs stocks, leurs périodes d’achats, etc. Donc finalement, que tu sois malade, que tu aies des problèmes, voire d’autres projets, tu vas être face à leur planning au lieu du tien. 

 

Quant aux marchés, logique, tu deviens entièrement dépendante des dates, des salons… Si tu tombes malade à ce moment-là, c’est risqué. 

 

Alors que dans la vente en ligne, tu peux prévoir d’être en vacances et anticiper tes actions pour en profiter librement. 

La possibilité de changer et de vendre encore 

Rappelle-toi que les boutiques vont acheter tes produits pour ton univers créatif ✨

Sauf que, quand on est créatif, on a beaucoup d’idées, d’envies, et parfois on veut aussi du changement. Attention tout de même à ne pas changer trop rapidement de fusil d’épaule 😉 

 

Si l’envie te prend, il est plus facile de changer quand tu es sur de la vente en ligne. En recréant un univers de marque, ou ton type de produit, tu peux te fermer des portes et perdre tes revendeurs et tes clients habituels. 

Alors qu’en ligne, tes clients réguliers viennent pour tes valeurs, pour toi, pour ton univers artistique, pour ton sens de la création. C’est l’avantage du Web : au-delà du produit, tu passes des messages. Là où, sur un marché, à part les gens avec qui tu prends le temps de discuter, les autres sont de passage pour un produit à l’instant t. 

 

Sur Internet, tu crées un lien avec les gens, pour leur partager des informations. Au final, tu te constitues une base de clients fidèles. Et ça vaut de l’or, parce que si demain tu veux changer de gammes, une partie de tes clients te suivra pour te soutenir ✨

Mes derniers conseils si tu veux te lancer dans la vente en ligne de tes créations

Mise dès le départ sur la vente en ligne

Tu l’auras compris, tout ça demande une vision à long terme. 

 

Pour faire de l’argent rapidement, tourne-toi vers les marchés. C’est le canal le plus approprié, mais sache que ça peut être un flop comme une vraie réussite. Il faudra pour ça prendre en compte le fait d’être rentable, par rapport aux coûts et à l’investissement générés 💡

 

Pour miser sur le long terme et mixer les canaux, commence par la vente en ligne. C’est vraiment le canal de vente qui t’offre le plus de liberté et te rend autonome. 

Si demain les boutiques et tes revendeurs font faillite, tu peux continuer à vendre. Sinon, tu n’as plus rien 😱

 

Si j’avais eu cette connaissance actuelle du marché, des possibilités qu’offre le Web, en 2019, j’aurais tout misé uniquement sur la vente en ligne. Moi, j’ai perdu à peu près un an et demi à galérer, à mettre en place plein de choses… Bref, j’ai testé, mais si je devais recommencer, je changerais de cap 😉

 

Construis des bases solides avant d’explorer d’autres canaux

Une fois les bases de la vente en ligne posées et les premières ventes régulières tombées, là, on peut se faire plaisir avec d’autres canaux de vente, mais pas dans l’autre sens💡

 

Vendre en ligne est stratégique, demande du temps pour avoir les résultats, alors autant le mettre en place le plus vite possible. Rien ne t’empêche ensuite à Noël de rejoindre un petit marché de créateurs. Ça peut compléter un peu ton chiffre d’affaires, le temps que la vente en ligne se développe. 

 

Pourtant souvent, les créatrices font l’inverse, comme moi je l’ai fait. On commence par ce que l’on connaît, les canaux de vente traditionnels… On choisit par défaut et l’on oublie la stratégie. 

 

Réfléchis à ce dont tu as envie. Si la vente en ligne te tente, fonce ! 🔥 

 

Il y a peu de choses à mettre en place pour la vente de créations en ligne, mais il faut prendre le temps de le faire. J’espère que cet article te donnera envie de passer à l’action. Si tu hésites encore, un dernier conseil : lance-toi et je pense que tu me remercieras 😉 C’est la meilleure décision que tu peux prendre pour avoir cette liberté, les meilleures marges possibles, et construire un business à long terme. 

Tu veux réussir à développer correctement la vente de tes créations sur Internet et tu sens que, malgré tous les conseils gratuits que je partage, tu as du mal à avancer ? Découvre le programme de formation complet de l’Artisane Académie, qui te permet de suivre petit à petit une méthode qui fonctionne pour réussir à développer les ventes de tes produits artisanaux ! 

 

Si tu souhaites écouter la version originale de cet article c’est par ici 👇🏻

Ils peuvent t’intéresser aussi

Vendre ses créations sur les marchés 👉 Comment mesurer le succès ?

Vendre ses créations sur les marchés 👉 Comment mesurer le succès ?

En tant qu’artisan, tu te demandes si vendre ses créations sur les marchés est intéressant pour vivre de son artisanat ? Pour t’aider à faire le bilan et voir si ton marché vaut le coup, je te livre mes 7 critères d’analyse. Mesure ton succès pour faire de tes marchés des choix stratégiques…

Expliquer le prix de vente des créations : fausse bonne idée ?

Expliquer le prix de vente des créations : fausse bonne idée ?

Tu as certainement déjà vu passer sur Instagram des stories ou des posts de créatrices qui expliquent le tarif de leurs créations. On me demande régulièrement si je suis pour ou contre cette façon de communiquer sur son travail artisanal, alors j’ai envie de te partager ma réponse ici.

Vendre ses produits artisanaux : à 50 ou 250 euros ?

Vendre ses produits artisanaux : à 50 ou 250 euros ?

Parlons de la différence entre vendre ses produits artisanaux de manière accessible à 50 euros ou exclusive à 250 euros. Les prix sont un exemple pour représenter les différences entre les gammes de tarifs. J’ai justement accompagné une créatrice qui débute sa marque et se pose des questions…

 Tous mes conseils dans ta boite mail  💌

Des milliers de créatrices lisent chaque dimanche matin la Newsletter gratuite de l’Artisane Académie pour découvrir tous nos conseils ! Ça te dit ?