Faut-il vendre sur les marchés de Noël quand on est créatrice ?

J’aborde rarement le sujet sur mes réseaux, mais celui de la vente en physique, en événement, en salon, en marché de créateurs a toute sa place au moment des fêtes de fin d’année. Tu te demandes s’il est obligatoire de vendre sur les marchés de Noël quand on est créatrice ? Je te partage mon retour d’expérience, puisque j’ai fait plusieurs marchés de Noël avec ma marque et en parallèle, j’ai accompagné beaucoup de créatrices qui pratiquent ce modèle de vente, en plus de celui de la vente en ligne, que j’affectionne tout particulièrement ❤️ Avec mon retour sur cette question, j’espère vraiment t’aider à prendre la meilleure décision pour toi. 

 

Bannir la notion d’obligation quand on est créatrice

Avant d’aborder le sujet en long, en large et en travers, revenons sur la notion d’obligation. Faut-il obligatoirement miser sur les marchés de Noël ? Si tu me connais un peu, tu sais que, pour moi, il n’y a jamais d’obligation. Il y a simplement des choix à faire et encore plus dans l’entrepreneuriat où il peut y avoir plusieurs options.

Le bon choix est celui qui te correspond le plus 😉 

Faire des marchés de créateurs à la période de Noël ou des salons n’a rien d’obligatoire. Et la bonne nouvelle est qu’il n’y a aucune corrélation avec le fait de réussir, ou pas, sa saison de Noël. 

 J’insiste, mais retiens bien qu’il y a beaucoup de marques qui ne font pas de vente en physique et qui vendent très bien pour autant. Leur secret ? Elles sont très bien rodées sur d’autres canaux sur lesquels elles misent pour Noël, comme celui de la vente en ligne.

Aimer le contact pour vendre sur les marchés de Noël

La première chose à te demander, c’est : est-ce que tu aimes être au contact des gens ? 

Si tu es quelqu’un qui n’est pas à l’aise au contact des autres, pour qui ça n’est pas naturel, voire pire, que l’idée t’angoisse ou te provoque du stress, il faut te poser des questions. 

Le tout, c’est de ne pas te forcer. 

Tu n’es pas devenue entrepreneure pour te coltiner une liste de tâches à terminer. Il faut quand même profiter de la liberté d’être à ton compte, d’avoir ton entreprise pour réaliser des choses qui te correspondent. Avoue que ça serait le comble de t’infliger des actions qui, intrinsèquement, n’ont rien à voir avec ta personnalité 😱

 

Avoir envie de vendre sur les marchés de créatrices

Est-ce que tu souhaites vendre sur des marchés de Noël ? 

Parce que tu peux ne pas te sentir très à l’aise avec l’idée, mais avoir envie au fond de toi de vendre en direct sur des événements physiques. Dans ce cas, avec de la pratique et quelques bons conseils, ça va devenir une partie de plaisir. 

Différencie bien les deux : 

  1. le contact des autres. Est-ce que c’est l’angoisse ? Ou au contraire, tu aimes parler à des inconnus ?
  2. l’envie. Est-ce que tu veux développer cette compétence ? Est-ce que l’idée de rencontrer du monde te plaît ? 

Au-delà des acheteurs, aimes-tu rencontrer d’autres créateurs ou créatrices ? Non seulement tu vas devoir parler à des inconnus sur ton stand, mais en plus, tu vas être entourée d’autres marques. 

Alors, demande-toi si l’environnement des marchés correspond à ta personnalité ou pas. 

 

Les ventes sont intimement liées à la façon dont tu es à l’aise pour communiquer, puisque sur des marchés de Noël, tu ne vas pas simplement dire bonjour aux gens. 

L’idée est d’être dans une posture de vente, dans laquelle tu vas mettre en avant tes produits. Participer à des marchés de Noël pour vendre tes créations demande aussi de travailler ton discours. Est-il vraiment clair ?  

Si tu manques de clarté dans tes propos, faire des événements physiques peut t’aider à tester différentes façons de parler de tes créations. Tu vas roder ton discours marketing 😉

 

Il est important de te poser la question, parce que sinon, tu peux te retrouver vite mal à l’aise. Soit tu fais partie des personnes qui vont se servir des marchés pour tester, améliorer, structurer leur discours. Soit tu vas faire partie des personnes déstabilisées par l’exercice. 

 

Maintenir la cohérence entre événement et marque

L’autre élément important à prendre en compte, c’est la cohérence avec ton fonctionnement actuel, notamment en matière de stock et de budget.

Le besoin de stock pour vendre sur des marchés de créateurs

Tout d’abord, il faut savoir que pour qu’un marché fonctionne bien, il faut beaucoup de stock 🎁

As-tu la possibilité d’en créer un ? As-tu envie d’avoir un tas d’articles d’avance ? Auras-tu le temps de le préparer en amont de l’événement ? 

Tu dois bien comprendre que le stock implique d’avoir plus de produits stockés que de vendus.

Pour te donner une image, compare ton stand à celui d’un marchand de fruits et légumes. Quand un maraîcher a un étalage à moitié vide, ça ne donne pas envie d’y aller, même si ce qui reste est de très bonne qualité. Les passants sont attirés par un bel étal de fruits et légumes, bien rempli et mis en valeur, pour symboliser l’abondance. Tu achètes chez ce marchand, car quand tu vas t’approcher de son étal, tu auras du choix et de la quantité. 

La vente physique se résume beaucoup à ça, donc tu as besoin de quantités sur ton stand. Pas de secret : ce qui attire les gens, c’est d’avoir du choix et c’est comme ça qu’ils vont craquer pour la création qui correspond à 100% de leurs critères 👌🏻

 

Pour savoir quel stock tu vas créer pour ton stand, de nombreuses choses sont à prendre en considération. Par exemple, comment vas-tu gérer si tu ne vends pas tout ? Est-ce que c’est cohérent par rapport à ton entreprise ? Est-ce que tu te sens à l’aise avec ce fonctionnement ? 

Ces questions, on les traite dans l’Artisane Académie, une vraie formation complète pour avancer rapidement et sereinement dans ton entreprise créative. 

La question du budget pour réussir ses marchés

Quand je parle de cohérence, je parle aussi de celle du budget. Faire des marchés coûte de l’argent.

Les marchés demandent des investissements, parce que le stand est payant, surtout sur les marchés réputés, où l’on t’assure du succès et des ventes 🔥

Quand le stand est gratuit, il faut se méfier. Ça peut être un très bon marché comme la catastrophe. C’est un signal d’alarme pour aller enquêter 🔍

Ensuite, le stock créé coûte. Il va falloir avancer de la trésorerie pour acheter des matières premières, fabriquer, investir dans des packagings afin de te préparer à vendre sur les marchés de Noël. 

Puis, le stand en lui-même demande d’investir. Tu n’arrives pas avec une table en bois et une nappe blanche pour poser tes créations . Quand on veut réussir son marché, il faut prévoir une mise en scène, un merchandising précis pour attirer l’œil des gens et convertir. Bref, il faut que tu donnes envie d’acheter tes produits 😉

D’ailleurs, si le sujet du merchandising t’intéresse, regarde sur Internet pour trouver des contenus. Ne sous-estime pas l’importance de celui-ci sur un marché de Noël de créateurs. C’est hyper important ! 

 

Fais bien le point sur tout ce que tu dois prendre en compte, sur l’argent à dépenser pour avancer et générer des ventes. 

Si tu es en train de lancer ta marque et que tu n’as pas beaucoup de budget, vendre sur des marchés de Noël n’est pas ta meilleure option 💡

Voilà, c’est tout un tas d’élements à considérer pour savoir si c’est cohérent en matière de budget en fonction de : 

  • ce que tu as de disponible en ce moment en trésorerie ?
  • là où en est ton entreprise ?
  • ce qui te met à l’aise ou pas ?

 

Trouver les marchés de Noël avant la fin d’année

As-tu déjà repéré des événements pertinents ou non ? Il est inutile de te retrouver mi-octobre avec aucune inscription, voire aucune idée des événements intéressants dans ta région. C’est un coup à se rabattre sur des marchés familiaux, organisés par des écoles, des parents d’élèves… Souvent, ces marchés-là ne sont pas adaptés à l’artisanat, donc je te les déconseille.

Si tu as repéré des événements, est-ce que tu as les contacts des organisateurs ? Te sens-tu prête à envoyer une candidature ? Candidater pour vendre sur un marché de Noël implique de préparer un dossier pour présenter ta marque. Tout ça prend du temps et sache que c’est aussi un sujet que l’on aborde dans l’Artisane Académie. Il est primordial de s’attarder tôt ou tard sur cette question de présentation de ta marque. 

Au regard de toutes ces questions, est-ce que ça te semble judicieux de participer dès cette année à des ventes physiques ? Ou est-il plus judicieux d’attendre l’an prochain ? 

Parfois, il vaut mieux miser sur ton temps perso pour aller visiter, noter, prendre des contacts, échanger avec les créatrices de marchés pour avoir leurs retours 🔍

Une bonne préparation en amont est l’une des clés pour cartonner, parce que tu seras super prête le jour J. Ça sera plus efficace que d’essayer à tout prix de faire des marchés à l’arrache, comme je l’ai fait, moi.

Pour avoir testé les deux (anticiper des marchés repérés VS participer à certains en dernière minute), je te conseille d’anticiper. C’est beaucoup d’énergie et d’argent dépensés. C’est difficile physiquement et psychologiquement, surtout quand ça ne marche pas comme tu le souhaites. 

Dans tous les cas, parfois, ça va fonctionner, et parfois, non. Et ce même si sur le papier, tout était bon. C’est normal 😊 Il ne faut pas que ça t’impacte trop.

Retiens bien que trouver les bons marchés est un exercice en soi et il y a certaines règles à respecter. Si tu te retrouves fin septembre, mi-octobre avec aucune inscription à aucun marché, oublie-les cette année. Il vaut mieux mettre ton énergie sur d’autres formats comme la vente en ligne, par exemple, que tu peux développer jusqu’au dernier moment.

 

Vendre sur les marchés de Noël et en ligne : le combo gagnant 

Les gens viennent te voir en physique, mais il peut y avoir des aléas le jour J (météo, grève, mauvais organisateur, etc.) qui les rendent spectateurs et non acheteurs. 

N’oublie pas que chaque personne qui passe sur ton stand reste un potentiel client pour ta boutique en ligne pour plus tard. D’où l’intérêt de vendre sur des marchés de Noël et en ligne ! 

 

La vente en physique est hyper complémentaire à la vente en ligne et je te résume leurs avantages et inconvénients ici. Une personne qui passe sur ton stand devient un potentiel client pour ta boutique en ligne plus tard, dans trois heures, quelques jours ou quelques semaines. Bref, quand elle sera dans de meilleures conditions pour acheter. 

Même si tu n’as pas de vente le jour J, tu peux rentabiliser ta présence physique sur l’événement avec plus d’abonnés Instagram, plus d’e-mails récupérés et plus de ventes en ligne sur ta boutique. 

Si l’on résume…

Vendre sur les marchés de Noël est une solution intéressante si :

– tu es motivée pour le faire ;

– constituer un stock ne te pose aucun souci ;

– tu te sens inspirée pour ton stand ;

– tu es à l’aise avec le fait de rencontrer des gens ;

– tu penses que ça peut être ton canal numéro 1 de vente ou ton canal complémentaire à la vente en ligne.

Dans ces cas- là, let’s go, fonce ! Je ne peux que te conseiller de franchir le cap 🔥

Attention toutefois à ne pas t’épuiser, parce que ça peut être super fatigant. Faire un marché de Noël, c’est de l’énergie, une charge mentale, du stress et une fatigue physique. Perso, ça m’a valu un lumbago, alors que j’avais une vingtaine d’années et que j’étais en forme physiquement. Pense à l’impact physique que ça peut avoir sur toi. 

Ça reste un projet hyper intéressant duquel tu peux générer rapidement beaucoup de chiffre d’affaires. Alors, as-tu envie de miser sur les deux ou sur l’un des deux en priorité ? J’espère que les conseils que je te partage te permettent d’y voir plus clair. Si tu ressens le besoin de suivre une vraie formation complète pour avancer rapidement et sereinement, découvre vite l’Artisane Académie, le seul programme dont tu as besoin pour réussir à développer ton entreprise créative ! 

Si tu souhaites écouter la version originale de cet article c’est par ici 👇🏻

Ils peuvent t’intéresser aussi

Vendre ses créations sur les marchés 👉 Comment mesurer le succès ?

Vendre ses créations sur les marchés 👉 Comment mesurer le succès ?

En tant qu’artisan, tu te demandes si vendre ses créations sur les marchés est intéressant pour vivre de son artisanat ? Pour t’aider à faire le bilan et voir si ton marché vaut le coup, je te livre mes 7 critères d’analyse. Mesure ton succès pour faire de tes marchés des choix stratégiques…

Expliquer le prix de vente des créations : fausse bonne idée ?

Expliquer le prix de vente des créations : fausse bonne idée ?

Tu as certainement déjà vu passer sur Instagram des stories ou des posts de créatrices qui expliquent le tarif de leurs créations. On me demande régulièrement si je suis pour ou contre cette façon de communiquer sur son travail artisanal, alors j’ai envie de te partager ma réponse ici.

Vendre ses produits artisanaux : à 50 ou 250 euros ?

Vendre ses produits artisanaux : à 50 ou 250 euros ?

Parlons de la différence entre vendre ses produits artisanaux de manière accessible à 50 euros ou exclusive à 250 euros. Les prix sont un exemple pour représenter les différences entre les gammes de tarifs. J’ai justement accompagné une créatrice qui débute sa marque et se pose des questions…

 Tous mes conseils dans ta boite mail  💌

Des milliers de créatrices lisent chaque dimanche matin la Newsletter gratuite de l’Artisane Académie pour découvrir tous nos conseils ! Ça te dit ?