Fabriquer des choses à vendre : stock ou fabrication à la commande ?

La question du stock revient souvent et encore plus pour les créatrices ou créateurs qui veulent vendre en ligne. Faut-il fabriquer des choses à vendre en amont pour créer un stock ou le faire uniquement quand il y a des commandes ? En bref : stock ou pas stock ? Si dans l’inconscient de la plupart des artisans que je côtoie, j’entends « Oui, c’est logique, il faut faire du stock pour vendre en ligne », je t’explique pourquoi je ne suis pas d’accord. Mon expérience est un peu différente, puisqu’en tant que créatrice de bijoux, j’ai fonctionné sans stock pendant trois ans. Je te donne donc mon analyse, les avantages et les inconvénients des deux pistes pour trouver celle qui te convient le mieux.

 

Le principe de la fabrication à la commande

Quand on ne fait pas de stock, on vend ce qu’on appelle de la fabrication à la commande, c’est-à-dire que tu n’as aucun stock de produits finis dans ton atelier. La seule chose en ta possession est un exemplaire unique de chaque produit que tu proposes, c’est tout. Tu fabriques donc tes créations une fois que tu as des ventes, pour les gens qui t’ont commandé et à qui tu envoies directement le produit.

 

Bien sûr, si tu vends en ligne, il te faut un produit fini pour le prendre en photo et le montrer aux gens, mais cet exemplaire modèle, tout propre, tout beau ne sera jamais vendu. Il te sert juste à refabriquer le même à chaque commande 💡

 

La fabrication à la demande de tes créations à vendre est vraiment un fonctionnement que je te recommande si tu veux te lancer, notamment dans la vente en ligne. Donc oui, même si ça fait dix ans que ton entreprise créative existe, mais que tu commences tout juste à t’intéresser à la vente en ligne, je t’y encourage. 

 

Les avantages à fabriquer des choses à vendre à la demande 

Une économie de temps

Et le temps… c’est de l’argent 😉

Voici pourquoi.
Quand tu fabriques à la commande, généralement, tu as du temps disponible. 

Oui, comme tu es au début de ton aventure entrepreneuriale en ligne, tu as du temps, car tes ventes ne vont pas exploser du jour au lendemain. Je suis désolée de t’apprendre ça, mais non, les success stories du jour au lendemain n’existent pas. 

 

Combien de temps faut-il attendre avant que ton entreprise ait des ventes régulières sur le Web ? Impossible à dire, puisque ça dépend de chaque personne et de chaque projet. Ce qui est sûr, c’est que ça prend du temps. Tu n’auras pas d’un coup 15 000 commandes sur ton site. 

 

Et crois-moi, c’est un avantage d’avoir du temps, car tu vas pouvoir le mettre à profit. 

Pour une stratégie de communication efficace

Le temps que tu ne passes pas à fabriquer tes créations va être utilisé à quelque chose de plus stratégique : la communication et la vente. Quand tu débutes, c’est idéal parce que ça te permet d’utiliser ton temps à structurer ton entreprise, à faire grandir ton projet et à vendre 💡

 

Eh oui, si tu passes ton temps à fabriquer, mais que tu ne vends rien, ton entreprise ne sera pas rentable. Ce que tu recherches, c’est bien la rentabilité ? Il te faut donc atteindre le chiffre d’affaires souhaité pour inscrire ton entreprise créative dans la durée. 

 

Pour revenir au temps disponible à tes débuts, utilise-le pour ta communication et ta stratégie de vente. Tu fabriqueras uniquement quand tu auras eu les résultats de tes actions, c’est-à-dire des ventes de tes produits. 

C’est ce qui s’appelle utiliser son temps à bon escient 👌🏻

 

Pourquoi fabriquer au moment de la vente de tes créations ? 

Comme à ton démarrage, tu n’as pas beaucoup de volume de commandes, ça te permet de fabriquer la quantité nécessaire et d’éviter le stock dormant dans ton atelier

Pour baisser ton investissement de départ

L’autre intérêt d’une fabrication à la commande est d’acheter peu de matières premières. Ça diminue ton investissement de départ, parce que tu n’as pas besoin de prévoir de quoi fabriquer 50 produits. Celui-ci sera très faible : pas besoin d’acheter 15 milliards de packaging, de matières premières… 💡

 

Tu en fabriques juste un pour montrer ce que ça donne et donner envie aux gens de l’acheter. Dès tes premières ventes, tu peux rembourser le peu de matières premières que tu as utilisées, le temps que tu as passé à créer et tu vas commencer à générer des bénéfices 🔥

 

Ce fonctionnement à la demande a l’avantage d’être hyper flexible et de pouvoir avoir une rentabilité très rapide. 

 

Pour réajuster ton offre en temps réel

Pourquoi je parle de flexibilité ? 

Quand on se lance, on ne connaît pas les produits qui vont fonctionner ou pas. En tant qu’artisans, on crée, on essaye de voir ce qui nous plaît comme produit, comme design, comme technique, etc. 

 

Comment savoir ce qui va plaire aux gens, puisqu’on est en train d’expérimenter notre marché ? Comme on n’a pas ce recul-là, l’avantage de fabrication à la commande est de fabriquer un seul exemplaire pour ensuite voir si ça plaît ou pas, sans perdre énormément de temps ou d’argent à avoir fait un stock en amont, pour rien. 

 

Imagine si ton produit ne plaît absolument pas, si tu n’arrives pas à le mettre en avant, ou si toi-même tu t’en lasses et tu n’as même plus envie de le vendre. Le problème est de savoir ce que tu fais avec ton stock dormant de cette création dans ton atelier ? 😱

 

Alors que si tu fabriques à la commande, dans ce cas, tu passes à autre chose, et c’est tout. Tu l’enlèves de ta boutique en ligne pour proposer de nouveaux produits 💡

 

Voilà pourquoi cette stratégie est hyperflexible et rentable. Elle te permet d’optimiser tes chances de réussite quand tu te lances, notamment sur la vente en ligne. 

Les inconvénients quand tu n’as pas de stock

Par contre, sans stock, tu ne pourras pas fabriquer tes produits quand tu en as envie, mais quand tu auras des commandes

Ça ne t’empêche pas de caler des moments de création, d’imagination de nouvelles collections quand tu en as envie, bien sûr 💡

 

Par exemple, si tu as un délai de fabrication de 7 jours, tu vas choisir dans la semaine le moment où tu as le plus envie de fabriquer les commandes reçues. Tu vas devoir parfois ajouter au dernier moment dans ton agenda des créneaux de fabrication, pour respecter ton délai au regard du nombre de commandes passées.

 

À l’inverse, si tu n’as pas de commandes pendant trois mois, tu ne fabriqueras rien pendant trois mois. En même temps, dans le cas où tu n’as pas de commande, pourquoi produire si tu ne vends pas ? Au bout d’un moment, c’est qu’il y a un problème au niveau de ta communication ou de ta stratégie et il vaut mieux travailler là-dessus plutôt que de fabriquer du stock encore, encore et encore. 

 

Et puis, je trouve aussi qu’il y a un côté écologique à refuser de faire du stock en attendant de vendre. Tu évites le gaspillage et d’avoir fabriqué des créations qui vont soit finir à la poubelle, soit être bradées 😉

 

Ton stock de créations et ton image de marque 

Justement en parlant de brader ses prix… Dans l’épisode 20 de mon podcast « Faut- il faire des soldes de ses créations ? », je te parle de l’image que tu renvoies pour ta marque. 

La prudence est de mise sur le fait de brader le prix de ses créations ! Tu peux ternir ton image de marque sans le vouloir 😱

Et l’autre problème du stock d’invendus, c’est : qu’en fais-tu ? Et d’autant plus si tu as des quantités énormes… 

 

Au début, faire trop de stocks ne donne pas une image très écologique non plus, alors même que tu ne sais pas ce qui fonctionne et ce qui plaît à ta communauté. 

 

Retiens bien que les choix que tu fais impactent ton image de marque et demandent d’être réfléchis de manière stratégique 🔍

 

Mon conseil pour fabriquer des choses à vendre au compte-gouttes

Il tient en un mot : organisation ! 

Quand on fabrique à la commande, on doit toujours avoir un minimum de matières premières pour fabriquer les créations disponibles sur ta boutique en ligne. 

Au début, tu n’auras pas 60 produits différents et si l’idée te trottait dans la tête, je te le déconseille. Vise plutôt 5, 10, 15, 20 produits différents dans ta boutique en ligne et prévois un minimum de stock de matières premières pour fabriquer ces exemplaires 👌🏻 

 

Quand je parle de « début », c’est jusqu’au moment où tu vas être capable d’avoir des ventes régulières, toutes les semaines, voire tous les jours. Tant que tu n’en es pas là, ne prévois pas trop de produits sur ta boutique en ligne. Par expérience, fabriquer plus de produits pour vendre ne t’aidera pas

 

Tu verras ensuite s’il y a un produit qui se vend plus que les autres et tu pourras anticiper sa fabrication pour une période de fêtes, par exemple. À ce moment-là, tu pourras prévoir tes matières premières en amont. 

Donc, rien ne t’oblige à avoir un stock. Au début, n’avoir que la matière première pour fabriquer une ou deux créations est largement suffisant 😉

C’est un avantage, mais aussi un inconvénient. Quand tu commences à avoir beaucoup de volumes de commandes, tu auras besoin de stocker constamment tes matières premières en plus grandes quantités. Au début, avec peu d’exemplaires, ça n’est pas un souci, mais avec 30-40 bijoux différents dans une boutique en ligne, ça commence à être compliqué. 

 

Si l’on récapitule la fabrication à la commande… 

Tu as pu voir, d’après mon expérience, quels étaient les avantages et les inconvénients de fabriquer des choses à vendre à la demande plutôt que de créer du stock. Comme tu l’as lu, les inconvénients n’en sont pas vraiment quand tu te lances et au contraire, il n’y a que des avantages. Je te recommande donc à 100 % la fabrication à la commande 👌🏻

Cette technique te permet de rentabiliser ton entreprise, ton temps et tes investissements… Un brin satisfaisant, non ? Créer un stock dormant induit le risque de ne pas vendre et ça va jouer sur ton moral. Et autant dire qu’au démarrage, le moral peut être un peu fragile, parfois, parce qu’on ne sait pas si ce qu’on fait va plaire ou pas. C’est pour ça qu’avec la fabrication à la commande, tu sais si le produit plaît ou pas et si ça n’est pas le cas, tu auras moins de mal à passer à autre chose. Alors que si tu crées 20 exemplaires en stock, imagine le temps passé à fabriquer et ton découragement ensuite.

Investis plutôt sur ta communication pour récolter tes premières ventes 🔥 À ce stade, crois-moi, c’est ce qu’il y a de mieux à faire. Toutes ces choses à privilégier ou à éviter, je te les apprends dans mon programme de formation L’Artisane Académie. J’explique en long, en large et en travers, comment j’ai développé ces dernières années les ventes de mes créations de manière régulière grâce à la fabrication à la commande. Dans ce programme, tous les créateurs d’objet faits main sont guidés, étape par étape, pour construire une bonne stratégie de communication et savoir comment vendre régulièrement.  

 

Si tu souhaites écouter la version originale de cet article c’est par ici 👇🏻

Ils peuvent t’intéresser aussi

Ouvrir une boutique en ligne : 7 étapes importantes à passer 🔥

Ouvrir une boutique en ligne : 7 étapes importantes à passer 🔥

En tant que créatrice, on a tendance à oublier de prendre du recul sur ce qu’on a réussi à faire de bien. On zappe rapidement des étapes importantes qu’on ne prend pas le temps de célébrer. Alors, voici les sept victoires à fêter dans le développement de ta marque de produits faits main.

Faire des partenariats : comment bien les choisir ?

Faire des partenariats : comment bien les choisir ?

Tu viens de recevoir une proposition de partenariat ? J’imagine ta joie et la tonne de questions qui sont arrivées avec elle. Dans quel ordre je peux faire ça ? Que dois-je répondre à ce message ? Quelles sont les conditions à demander ? Je te livre ici les secrets d’un bon partenariat.

Vendre des créations sur Vinted ? Fausse bonne idée !

Vendre des créations sur Vinted ? Fausse bonne idée !

Tu es une créatrice de produits faits main et tu te demandes si c’est une bonne idée de vendre des créations artisanales sur Vinted ? Peu de créatrices s’y trouvent, alors tu dois te dire que tu as peut-être la possibilité de tirer ton épingle du jeu. Halte ! Ça n’est pas une bonne idée.

 Tous mes conseils dans ta boite mail  💌

Des milliers de créatrices lisent chaque dimanche matin la Newsletter gratuite de l’Artisane Académie pour découvrir tous nos conseils ! Ça te dit ?