Est-il vraiment possible de vivre de ses créations artisanales ?  

Le sujet est hyper important : est-ce réellement possible de vivre de ses créations artisanales ?

C’est LA question que se posent les créatrices que je rencontre qui se lancent dans l’artisanat. Fabriquer de ses mains implique de nombreuses contraintes et il n’est pas toujours évident de faire de sa passion un métier. Tu veux savoir s’il est possible de te sortir un salaire dans notre société actuelle ? Oui ! Je t’explique pourquoi dans cet article 😉

 

 

Vivre de ses créations artisanales, c’est-à-dire ?

Quand je t’évoque l’idée de « vivre de ses créations », je parle de personnes créatrices de produits faits main qui souhaitent commercialiser leur artisanat. 

Pour commencer, il est important de te demander ce que tu entends par vivre de ses créations. Pour moi, c’est d’équilibrer les dépenses et les recettes dans l’optique de sortir un salaire au bout du compte.

J’insiste sur l’importance d’intégrer la gestion des deux volets : d’un côté, les dépenses, et de l’autre, les recettes, revenus, chiffre d’affaires. Retiens bien que l’un ne va pas sans l’autre. 

 

L’erreur à éviter pour te lancer dans l’artisanat

Bien souvent, quand je questionne les élèves de ma formation Artisane Académie, je leur demande ce qu’elles entendent par le fait de vivre de leurs créations artisanales. Souvent les réponses sont les mêmes : les créatrices cherchent à vendre le plus de produits possible, à faire le plus de ventes, le plus gros chiffre d’affaires, etc. 

Sauf qu’il est important de s’attarder aussi sur ses dépenses, au démarrage de son activité. C’est, pour moi, le facteur essentiel qui va déterminer la possibilité de sortir du bénéfice. Pourtant c’est souvent l’élément négligé, alors que c’est bien ce bénéfice qui te servira ensuite à payer ton salaire.

Donc, les questions que je t’invite à te poser sont :

  1. Quelles sont mes dépenses aujourd’hui ?
  2. Quelles vont être mes dépenses à l’avenir (si tu envisages de lancer ton activité) ?

Je te conseille de vraiment rester focus sur tes dépenses.

De mon côté, lors de mes dernières années d’expérience, j’avais par exemple constaté que j’avais trop de charges :

  • de loyer (atelier coworking et ensuite atelier boutique) ;
  • de création (coût de matière première trop élevé) ;
  • de gestion (% de commission de certaines marketplaces).

J’ai fait des choix en conséquence et j’ai coupé ou réduit certaines dépenses, surtout en voyant en face les revenus que ça m’apportait !

En plus, il y a aussi des choses qui coûtent de l’argent sur le long terme et qui ne sont pas toujours pertinentes (je pense par exemple aux abonnements à des logiciels ou aux coûts de certaines marketplaces…).

Ce qui compte, c’est surtout toi, à l’instant T, dans ton projet, tes ambitions, tes objectifs.

 

Je t’invite vraiment à te poser ces questions avant de dépenser de l’argent :

    • Est-ce que ça vaut le coup d’investir sur ces dépenses-là et est-ce que ça va payer plus tard ?
    • Est-ce que ces dépenses peuvent être évitées au début pour avoir la meilleure rentabilité possible ?

Voilà, garde en tête l’importance de focaliser une partie de ton énergie sur tes dépenses. En les regardant, tu vas savoir très clairement si tu peux atteindre une rentabilité ou pas. Et en les diminuant, tu vas augmenter ta rentabilité, même sans avoir plus de ventes.

 

Se donner les moyens pour vivre de l’artisanat

Pour bien vivre de ses créations, il est indispensable de se donner les moyens d’y arriver. 

C’est la première condition à remplir pour réussir la vente de ses produits faits main : investir

Non, il n’y a aucune contradiction avec ce que je viens d’évoquer sur l’importance de surveiller ses dépenses. Je veux juste dire que si à un moment donné, on n’investit dans rien du tout, il ne faut pas s’attendre à obtenir des résultats hyper satisfaisants. 

Tu peux investir dans des choses bien différentes, s’il te manque des compétences dans certains domaines ou s’il te faut du matériel pour arriver à un résultat spécifique. À partir du moment où il te manque quelque chose quand tu te lances, il faut investir un minimum.

Si tu investis suffisamment et efficacement pour lancer ton projet, il y a de fortes chances que ça paye. 

Par exemple, si tu ne sais absolument pas communiquer, je t’invite à te former sur la communication. Peu importe si tu le fais avec des formations gratuites ou payantes, mais investis ton temps et/ou ton argent dans ce sur quoi tu n’es pas bon aujourd’hui. Typiquement, la communication est hyper importante pour réussir à te faire connaître et à développer ton entreprise. 

Dans mon cas, j’ai dû investir dans du matériel puisque je voulais me lancer dans des bijoux en métal précieux. C’était ce que je voulais faire avec ma marque.

Donc, si l’on résume jusqu’ici, retiens 2 choses essentielles :

  1. Questionne-toi sur tes dépenses, parce que si tu en as trop, ça va être compliqué d’obtenir une rentabilité derrière pour te sortir un salaire et vivre de ton activité artisanale. 
  2. Investis dans certains aspects de ton entreprise ou de toi-même, dans des compétences, des connaissances qui te manquent pour avoir les meilleures cartes en main. C’est comme ça que tu réussiras à gagner la partie. 

 

La possibilité de vivre de son art à temps partiel

Je sais que beaucoup de personnes font une activité artisanale en plus d’un autre emploi. Logiquement, il ne faut pas s’attendre à avoir autant de résultats (ou aussi rapidement) que quelqu’un qui est à 100 %. Ça n’est pas pour autant qu’il faut abandonner l’idée de réussir la vente de ses produits !

Fais un bilan de ton temps disponible et en fonction, investis-le dans ce qui va te rapporter le plus de résultats. 

Quand on est à temps complet, on a toutes nos journées disponibles pour fabriquer nos créations artisanales. Il arrive quand même qu’on « gaspille » du temps sur certaines tâches qui n’apportent pas grand chose au lancement de notre marque. Alors oui, on peut se permettre d’utiliser notre temps à faire des actions moins rentables sur le court terme parce qu’on a envie de tester, de se faire plaisir.

Mais, il ne faut pas y passer tout son temps et négliger ce qui est vraiment essentiel pour lancer son entreprise. Si tu veux réussir à vivre de tes créations plus ou moins rapidement, il faut optimiser tes actions, ton temps et dépenser ton énergie au bon endroit, là où tu auras le plus de résultats.

Des choses à faire, il y en a beaucoup quand on a une entreprise et encore plus dans l’artisanat. Alors concentre-toi sur l’essentiel. Observe et va dans la direction qui sera la plus rentable pour toi !

Voici un exemple : tu peux te demander si investir du temps dans un marché artisanal va être rentable ?

Ma réponse est non.

Le plus intéressant, quand on vend ses créations artisanales, c’est la vente en ligne. Il y a beaucoup moins d’investissements en temps et en argent. En réussissant ses ventes sans avoir à dépenser d’argent, le bénéfice augmente. Voilà comment devenir rapidement rentable.

J’insiste, mais s’il y a UN choix à faire en matière de canal de vente, c’est celui de la vente en ligne. Après, il y a tout un tas de décisions qui suivent : en communication, en type de produit, en prix de vente. Une étape à la fois.

Garde en tête que tout au long de la vie de ton entreprise, tu vas constamment chercher à avoir le moins de dépenses possible pour le plus de résultats. Alors, réfléchis bien à ce sur quoi tu investis.

 

 

La rentabilité pour faire perdurer la vente de ses créations artisanales

À ce stade, la question est de savoir si ton investissement va être rentable. Et rappelle-toi que tu as une quantité de production limitée

Par exemple, si tu mets 200 € de budget pub sur un mois, il faut que tu calcules le nombre de ventes dont tu as besoin pour rentabiliser cet investissement.

Admettons que ce calcul t’amène à un besoin de 10 ventes par jour pendant 30 jours, sauf que tes petites mains sont capables de produire 3 créations par jour ! Pas besoin d’avoir fait des études en math sup, tu sais qu’il va y avoir un problème…

Voilà pourquoi il est trèèèèès important de regarder :

=> quelles dépenses tu comptes faire 

ET

=> si elles sont rentables pour toi. 

C’est encore plus essentiel dans la vie d’une entreprise artisanale, car les créatrices fabriquent de leurs mains et ont une production limitée. 

Si tu considères ton activité artisanale comme une entreprise au même titre que les autres, il n’y a pas de raison qu’elle échoue (en tout cas, pas plus que n’importe quelle autre entreprise). Ta boutique artisanale se gère avec ses dépenses, ses charges, sa rentabilité, son nombre de ventes, etc. Ce qu’il faut, c’est adapter le fonctionnement de son entreprise au fonctionnement spécifique de l’artisanat.  

 

Vivre de ses créations artisanales, oui mais …

Oui, on peut vivre de son activité de créatrice. Pourquoi n’y arriverait-on pas ? Fais les bons choix et surtout considère ton activité artisanale comme une vraie entreprise. 

On entend souvent dire que « c’est impossible d’en vivre », car beaucoup d’artisans font cette activité par passion, sans réel objectif de faire perdurer leur entreprise artisanale. 

C’est le problème des personnes qui ont un métier de passion. Elles ne s’autorisent pas toujours à professionnaliser leur activité. Une des conséquences est qu’elles vont très souvent commercialiser à des prix incohérents leurs produits. Elles ne gèrent pas leur activité comme une vraie entreprise, avec une vraie posture de chef d’entreprise. 

Si tu veux faire une activité professionnelle, garde en tête que pour réussir, il est indispensable d’avoir une posture d’entrepreneur. Ça implique de faire les bons choix par rapport à tes dépenses, au temps, à ce qui va être rentable pour toi, à ta capacité de production, à tes prix de vente, etc.

Pour réussir à vivre de ton activité artisanale, il faut te remettre en question très régulièrement et prendre du recul. 

Je te conseille d’analyser tes résultats et de réguler ton projet en :

  • passant vite à autre chose si ça ne va pas ; 
  • testant de nouvelles stratégies ; 
  • adaptant tes actions. 

Mieux vaut agir plutôt que tergiverser pendant 10 000 ans !

 

Vivre de son artisanat prend du temps

Aussi, n’attends pas de pouvoir en vivre tout de suite.

Les chiffres sont parlants dans le domaine de l’entrepreneuriat français. Il faut généralement trois ans à une entreprise, tout type d’entreprise confondue, pour être rentable et pour réussir à sortir un salaire.

Si tu cherches dès le début à avoir une paie, tu ajoutes dès le démarrage trop de dépenses d’un coup, alors que ton entreprise artisanale, à son lancement, ne fait pas assez de ventes.

Je te conseille donc au début d’avoir un salaire à côté avec une autre activité ou d’avoir des économies, mais comme pour n’importe quel entrepreneur, il te faut du temps pour que ton entreprise décolle et pour vendre suffisamment de créations artisanales.

Petit à petit, tu arriveras à te sortir des salaires et au fil des années, tu accorderas plus de temps à cette activité-là et tu amélioreras encore tes actions. À l’arrivée, tu feras suffisamment de revenus pour équilibrer tes dépenses ET te payer.

Voilà, en conclusion, je le répète haut et fort : OUI, c’est totalement possible de vivre de ses créations. 

À toutes les personnes que tu entendras autour de toi dire que c’est impossible de vivre de son artisanat, tu leur répondras que c’est une entreprise comme une autre et tu leur demanderas pourquoi ce serait impossible ?

Il faut juste du temps et se poser les bonnes questions, au bon moment. La rentabilité EST la clé du succès !

Je te partage une méthode complète pour développer ton activité artisanale de manière rentable dans mon programme de formation l’Artisane Académie : le seul programme de formation complet dont tu as besoin pour développer la vente en ligne de tes créations !

À bientôt ✨

 

Si tu souhaites écouter la version originale de cet article c’est par ici 👇🏻

Ils peuvent t’intéresser aussi

Ouvrir une boutique en ligne : 7 étapes importantes à passer 🔥

Ouvrir une boutique en ligne : 7 étapes importantes à passer 🔥

En tant que créatrice, on a tendance à oublier de prendre du recul sur ce qu’on a réussi à faire de bien. On zappe rapidement des étapes importantes qu’on ne prend pas le temps de célébrer. Alors, voici les sept victoires à fêter dans le développement de ta marque de produits faits main.

Faire des partenariats : comment bien les choisir ?

Faire des partenariats : comment bien les choisir ?

Tu viens de recevoir une proposition de partenariat ? J’imagine ta joie et la tonne de questions qui sont arrivées avec elle. Dans quel ordre je peux faire ça ? Que dois-je répondre à ce message ? Quelles sont les conditions à demander ? Je te livre ici les secrets d’un bon partenariat.

Vendre des créations sur Vinted ? Fausse bonne idée !

Vendre des créations sur Vinted ? Fausse bonne idée !

Tu es une créatrice de produits faits main et tu te demandes si c’est une bonne idée de vendre des créations artisanales sur Vinted ? Peu de créatrices s’y trouvent, alors tu dois te dire que tu as peut-être la possibilité de tirer ton épingle du jeu. Halte ! Ça n’est pas une bonne idée.

 Tous mes conseils dans ta boite mail  💌

Des milliers de créatrices lisent chaque dimanche matin la Newsletter gratuite de l’Artisane Académie pour découvrir tous nos conseils ! Ça te dit ?