LA chose à faire pour vendre ses créations artisanales sur Internet

Tu passes peut-être beaucoup de temps sur YouTube à regarder des vidéos pendant des heures qui te donnent des conseils sur la stratégie, la communication, etc. Tu lis peut-être aussi des articles de blog pour savoir comment créer ta boutique en ligne, rendre visibles tes produits, etc. C’est la magie du Web : il existe une quantité astronomique de contenus gratuits, de plus ou moins bonne qualité. Tu peux passer des heures à regarder, lire, écouter ces contenus. Le problème, c’est qu’ils sont un vrai frein pour vendre ses créations artisanales sur Internet ou pour réussir à développer son entreprise. Je te donne tout de suite l’antidote dans cet article ! 

 

Agir pour vendre ses créations artisanales sur Internet

Assez logique et plutôt bateau comme conseil, c’est pourtant l’antidote suprême pour vendre ses créations artisanales en ligne. Sans un vrai passage à l’action, absolument RIEN ne se passera

Pourtant, aussi simple que ça puisse paraître, je rencontre beaucoup de créatrices dans l’Artisane Académie qui ne passent pas à l’action. Selon elles, ça n’est pas le bon moment.

En réalité, si l’on ne passe pas à l’action, c’est parce que notre cerveau n’aime pas ça.

 

Pourquoi ? 

Notre encéphale est programmé pour faire en sorte que notre corps reste en sécurité. Donc, dès qu’on commence à avoir des idées qui lui sont inconnues, comme celle de se lancer dans des projets nouveaux, il a tendance à tirer le signal d’alarme 😱

 

Là, je te parle d’entrepreneuriat, mais c’est valable pour bien d’autres sujets de nos vies. Qu’il s’agisse de partir en vacances à l’étranger, d’avoir un chien, de réaliser plein d’autres choses… La nouveauté fait peur à notre cerveau qui a tendance à dire « alerte rouge ».

Fervent défenseur de ce qu’il connaît, il trouve alors 10 milliards de raisons de ne pas tenter la nouveauté. Tu vois le problème ? Si l’on écoute cette petite voix dans notre tête, on ne passe jamais à l’action 😉

 

 

 

Le moment parfait pour se lancer dans l’artisanat en ligne

Pour te rassurer (quoique, peut-être pas…) : il n’y a jamais de moment parfait ! L’avantage, c’est qu’il est toujours temps de se lancer. 

En réalité, c’est tout un art de taire cette petite voix et de se dire « j’y vais, je me lance ! ».

Mais oui, vas-y, lance-toi ! 😊

De toute façon, tu ne sauras jamais avant de te lancer. 

Tu connais peut-être cette phrase célèbre qui résume très bien l’idée (que j’adore d’ailleurs). C’est l’une des citations qui me porte et je la trouve inspirante : « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait. » 

Si l’on s’arrête à tous les obstacles, à tous les « oui, mais… » et que l’on attend l’alignement parfait des planètes, on ne passe jamais à l’action. Et l’attente va être longue ! 

Plus le temps passe et plus on se trouve toutes les bonnes raisons de ne pas se jeter à l’eau. 

 

La théorie des petits pas de l’artisane qui entreprend

Se lancer, c’est comme quand on apprend à marcher, enfant. Quand on apprend à faire du vélo. La première fois qu’on conduit une voiture. 

Au début, ça semble impossible.

 

Alors, on commence petit. Il faut d’abord apprendre à se relever, à tomber, à recommencer avant de marcher. Pour rouler, on tente de pédaler, de s’équilibrer. Au volant, on apprend à tenir le volant, à regarder dans ses rétroviseurs et à passer les vitesses pour conduire.

On y va pas à pas

Bien sûr, on ne se lance pas d’un coup sur l’autoroute à 130 km/h avec une voiture qu’on ne connaît pas. 

Dans l’entrepreneuriat, le principe est le même, comme dans tous les projets que tu vas lancer dans ta vie 😊

Tu peux juste ouvrir ta boutique en ligne, créer ton entreprise, ton statut. L’erreur, c’est de réfléchir pendant des mois à une marque, à des idées. Tu te trompes en regardant tous les contenus possibles pour savoir comment se lancer, les erreurs à ne pas faire, etc.

Le mieux est l’ennemi du bien 

Ne tombe pas dans le piège de vouloir tout regarder, tout savoir et que tout soit parfait pour te lancer. 

Certaines choses ne fonctionnent pas. Il y aura toujours des obstacles sur ton chemin entrepreneurial

C’est tout à fait normal et c’est un bon signe 😉

Si tu te confrontes à un obstacle ou une difficulté, vois-le comme une bonne nouvelle. Ça signifie que tu vas apprendre quelque chose de cet obstacle et grandir. Par la suite, ça sera encore mieux, plus efficace, plus pertinent, etc. 

Donc si tu as envie de créer ta boutique, de proposer tes créations à la vente, mais que tu n’oses pas franchir le cap : lance-toi !

Se lancer dans la vente en ligne avec simplicité

Lance-toi avec des outils très simples.

Par exemple, commence à montrer ta tête sur Instagram. On peut se dire : « Waouh, montrer ma tête sur Instagram, mais qu’est-ce-que les gens vont dire ? » (c’est ton cerveau protecteur qui parle, ne l’oublie pas !) 😉 On peut se trouver 10 milliards de raisons de ne pas le faire. Mais le problème, c’est que si l’on ne le fait pas, on ne saura jamais ce que ça peut nous apporter. 

Peut-être que ça ne va rien changer pour toi de montrer ta tête, mais ça, j’en doute fort. Tant que tu ne l’auras pas fait, tu ne sauras pas l’impact que ça peut avoir. Tu peux toujours écouter les retours d’expérience des autres et les miens, mais tu ne sauras jamais ce que ça peut t’apporter si tu ne te lances pas

Tu as peur de lancer un produit un peu différent des autres ? Qu’est-ce qui t’empêche d’essayer ? La vie n’est faite que de tests. Lance ton idée et tu verras. Tu feras le bilan quand ça sera le moment (c’est-à-dire après le lancement, pas avant d’avoir démarré) et tu verras si ça vaut le coup ou pas.

Le plus important pour réussir à vendre ses créations artisanales sur Internet, c’est de se lancer. Tu peux repousser 1 fois ou 2 ton projet, mais pas 15 fois. Tu te poseras des questions pour déléguer, passer en statut d’entreprise, faire une collab… Il existe des milliards d’interrogations. Même si tu parles à tout ton entourage de tes projets, tu ne sauras pas ce qui t’attend tant que tu n’auras pas franchi le cap. Ça fait peur, mais c’est normal. L’entrepreneuriat est un parcours avec son lot d’échecs. Steve Jobs a commencé dans son garage à bricoler juqu’à créer l’empire Apple que tu connais. C’est un exemple parmi d’autres. Pour réussir à vendre tes créations, lance-toi. Si tu as besoin d’aide pour faire le premier pas, je t’invite à découvrir l’Artisane Académie, ma formation pour les créatrices qui se lancent dans la vente de leurs produits

 

Si tu souhaites écouter la version originale de cet article c’est par ici 👇🏻

Ils peuvent t’intéresser aussi

Vendre ses créations sur les marchés 👉 Comment mesurer le succès ?

Vendre ses créations sur les marchés 👉 Comment mesurer le succès ?

En tant qu’artisan, tu te demandes si vendre ses créations sur les marchés est intéressant pour vivre de son artisanat ? Pour t’aider à faire le bilan et voir si ton marché vaut le coup, je te livre mes 7 critères d’analyse. Mesure ton succès pour faire de tes marchés des choix stratégiques…

Expliquer le prix de vente des créations : fausse bonne idée ?

Expliquer le prix de vente des créations : fausse bonne idée ?

Tu as certainement déjà vu passer sur Instagram des stories ou des posts de créatrices qui expliquent le tarif de leurs créations. On me demande régulièrement si je suis pour ou contre cette façon de communiquer sur son travail artisanal, alors j’ai envie de te partager ma réponse ici.

Vendre ses produits artisanaux : à 50 ou 250 euros ?

Vendre ses produits artisanaux : à 50 ou 250 euros ?

Parlons de la différence entre vendre ses produits artisanaux de manière accessible à 50 euros ou exclusive à 250 euros. Les prix sont un exemple pour représenter les différences entre les gammes de tarifs. J’ai justement accompagné une créatrice qui débute sa marque et se pose des questions…

 Tous mes conseils dans ta boite mail  💌

Des milliers de créatrices lisent chaque dimanche matin la Newsletter gratuite de l’Artisane Académie pour découvrir tous nos conseils ! Ça te dit ?