Création et vente : On ne prend pas ton artisanat au sérieux ?

Si tu as l’impression que ton entourage ne prend pas au sérieux ton activité de créatrice, cet article est pour toi. Parlons ensemble d’état d’esprit, d’entrepreneuriat et d’artisanat. Effectivement, beaucoup de personnes pensent que l’art et l’artisanat ne sont que hobbies. Pourquoi ? Parce que faire des choses de ses mains peut être un loisir sans forcément devenir une entreprise. Voyons alors comment réagir quand certaines personnes affirment que ton activité de créatrice d’objets faits main n’est qu’un passe-temps à leurs yeux. Entre création et vente, voilà de quoi assumer ton entreprise créative et la faire reconnaître comme telle. 

 

Pourquoi tu n’es pas prise au sérieux ? La vente d’un hobby

Si les personnes pensent que ton activité artisanale n’est qu’un hobby, il sera difficile de leur vendre tes créations. 

Sois rassurée, tu n’es pas la seule dans ce cas. Toutes les semaines, des personnes m’expliquent être confrontées à des gens qui ne prennent pas au sérieux leur activité de création. Pire, pour certaines, elles ne se sentent pas prises au sérieux tout court ! 😱

 

La différence entre DIY et artisanat

En réalité, je trouve que c’est tout à fait logique.

Pourquoi ? Parce que fabriquer de ses mains revient à la mode, mais il y a une différence entre faire ce qu’on appelle du DIY (abréviations pour Do It Yourself en anglais) et de l’artisanat. 

Le DIY consiste à créer des objets bricolés à la maison, ce qui est très différent des produits artisanaux fabriqués pour être vendus

Si tu tapes DIY sur Internet, tu vas te rendre compte du monde dont je parle. On est sur du petit bricolage. Cette tendance s’est démocratisée il y a quelques années, parce que les gens ont retrouvé l’envie de faire des choses de leurs mains et c’est super chouette 👌🏻

D’ailleurs bien souvent, les créatrices d’objets faits main commencent par du DIY à la maison. Puis, vient le moment où elles ont envie de vendre leurs créations pour tout un tas de raisons : parce qu’elles ont besoin d’argent, parce qu’il y a trop de stock à la maison, etc. 

 

Le regard sur ton activité de créatrice

Beaucoup de raisons amènent à « et si je faisais de cette activité une activité professionnelle ? ». Sauf que, bien évidemment, ça n’est pas si simple que ça 😉

Il existe une vraie frontière entre :

  • Je bricole des choses à la maison pour me faire plaisir.

ET : 

  • J’ai une entreprise de vente de créations.

Si les personnes ne considèrent pas ton activité comme quelque chose de sérieux, c’est probablement que toi-même, tu ne songes pas à ton activité comme à celle d’une entreprise artisanale. 

C’est tout à fait normal, parce qu’il te manque certainement des étapes à passer pour pouvoir considérer ton activité comme une entreprise créative

 

Je ne parle pas de créer son statut d’autoentrepreneur. Là, on est sur des choses très factuelles. Bien sûr que si tu crées un statut, tu auras une entreprise au regard de la loi. 

Je fais référence au moment où tu sens que tu gères une entreprise. Celui où les gens qui découvrent ton travail te considèrent comme une véritable marque 💡

 

La solution ? Trouver l’équilibre entre création et vente

La solution pour passer la frontière entre « Je bricole à la maison » et « Je vends mes créations » ? Évoluer dans ton parcours artisanal. Voici quelques clés pour y arriver. 

 

Prendre confiance en soi

Si tu ne te sens pas en confiance avec tes créations, et que tu n’es pas prête à considérer ton travail comme une entreprise, alors il y a une réflexion de fond à fournir. Songe à la qualité de ton travail manuel, à ton univers créatif et au côté vendable du résultat. 

Souviens-toi que toute création artisanale peut être vendue 😊

Si ton travail te plaît, alors il plaira à quelqu’un d’autre, c’est sûr. Par contre, ça n’est pas pour ça qu’il sera facile à vendre.

 

Avoir un nom d’entreprise cohérent

Pour communiquer de manière cohérente, pour que ton univers créatif soit présent aux yeux du monde, tu as besoin de créer une marque. Ça commence par le nom de ton entreprise

Pour illustrer mon propos, je te donne un exemple. Une créatrice a rejoint l’Artisane Académie et son nom de compte s’appelait Les Hobbies de Vero. Tout est dans le nom. À partir du moment où ton compte Instagram s’appelle « Les Hobbies de Vero », ça renvoie aux personnes que Véronique fait ça pour son plaisir. Sans changement de nom, elle ne pourra jamais considérer son activité comme une entreprise. Ni la faire considérer comme telle par les autres. 

 

Il y a donc un problème dans ce nom. Ce dernier doit sonner professionnel et renvoyer l’image que tu n’es pas quelqu’un qui fait ça pour passer le temps. 

Montre que tu es là pour faire de la vente. 

Explique que tes produits sont disponibles à l’achat. 

Assume que tu fais tout ça de manière professionnelle

Rassure les gens en disant qu’ils peuvent avoir confiance en toi et acheter les yeux fermés. 

 

Créer un univers de marque

Est-ce que tu as une vraie marque ? Avec des couleurs distinctes ? As-tu défini un univers visuel ? Quelles valeurs partages-tu ? Quelle est ta cible précise ? Comme tu le vois, il y a plein, plein, plein de choses dans l’univers de marque. 

En fait, tu devrais avoir réfléchi à toutes ces questions, mais il est probable que ça ne soit pas le cas. Ces interrogations contribuent pourtant au fait que tu considères, ou pas, ton activité comme une entreprise. 

En apportant tes réponses, tu développes ton activité entrepreneuriale. Et, par effet miroir, les gens considèrent aussi ton métier comme tel, pas simplement comme un hobby.

Donc si une personne te dit qu’elle considère ton activité comme un loisir, que ça te fait mal de l’entendre et que ça t’atteint, alors c’est que tu n’es peut-être pas à 100 % convaincu de gérer une entreprise 💡

 

Maintenir une cohérence

Si tu proposes un peu tout et n’importe quoi, ça ne fait pas très professionnel. Quand un restaurant propose 15 milliards de choses sur sa carte, on n’a pas forcément hyper confiance. On croit impossible le fait d’avoir tous ces produits en stock et on finit par se dire que c’est du congelé. Généralement, les meilleurs restaurants ont une carte très lisible, très claire. On sait ce qu’on va manger là-bas. C’est soit une pizzeria, soit un bistrot, soit un gastronomique… 😉

Vois cela de la même manière pour ton entreprise. Qu’est-ce que tu proposes à la vente ? Présentes-tu un ensemble de produits cohérents sur un thème, un secteur défini ? 

Voilà encore une piste à explorer pour faire évoluer ton activité de hobby à entreprise. 

 

Comment devenir une créatrice pro’ ? Se former à la vente

Se questionner sur son activité artisanale

Comme expliqué plus haut, les questions à te poser sur l’univers de marque sont fondamentales.

Leurs réponses t’amènent à changer des choses dans ton activité de créatrice. Il faudra peut-être stopper la fabrication de certaines créations, ou approfondir un domaine de création qui semble plaire aux gens et qui te plaît, à toi. 

Ensuite, il faudra aller à fond sur ce thème-là, construire une vraie communication visuelle, retravailler le nom de ta marque, etc. Cela t’aidera à montrer la disponibilité de tes produits sur ton compte grâce à une communication cohérente. 

Tu iras alors chercher les bonnes personnes, qui seront attirées par ce que tu proposes 🔥

 

De la même manière, tes réponses vont te faire réfléchir à tes prix en cohérence avec ta marque. Sache d’ailleurs que des prix de vente trop faibles sont un indice pour expliquer que les gens ne te prennent pas au sérieux.

Si quelqu’un ne considère pas ton activité comme un vrai business, à ses yeux, c’est probablement qu’il manque des éléments pour rendre sérieuse ta marque 💡

Donc, est-ce que tu considères que tu as tous les codes d’une marque ? Est-ce que tes prix ou ton site Internet font sérieux ? Ou est-ce que tu vends en message privé à l’arrache avec un lien PayPal, par exemple ? Ça pour le coup, je ne vais pas te mentir, ça ne fait pas très pro 😉

La manière de vendre tes créations en dit long, alors interroge-toi sur ton canal de vente, tes conditions générales de vente, etc. Ça n’est pas grave de commencer en mode bidouille et c’est même logique. 

Par contre, si tu veux faire passer ton activité à un autre niveau, il faut se poser les bonnes questions sur tous les aspects de communication, de vente, de fabrication, etc.

La boîte à outils d’une créatrice assumée

En fait, il te faut des outils pour y parvenir. 

Il est souvent nécessaire de retravailler ton projet de A à Z pour construire une marque. Ça ne se bâtit pas du jour au lendemain. Si tu veux toi-même être en confiance et pouvoir donner confiance aux autres, il faut que tu sois convaincue par ce projet. 

Si ça n’est pas encore le cas, tu as peut-être besoin de te former pour améliorer toutes les choses dans ton entreprise qui ne vont pas, ou ne font pas sérieux. 

Ce qu’il te faut, c’est de la structure. Tu as besoin de savoir comment communiquer, vendre, apparaître aux yeux des autres comme une entreprise. Tout ceci ne s’invente pas. 

C’est normal de ne pas tout savoir ! Quand on se lance dans l’entrepreneuriat, on pense devoir juste créer un statut de microentreprise, dire que c’est disponible à la vente et attendre que ça arrive.

La réalité est un peu plus complexe que ça, parce qu’évidemment, créer une entreprise signifie savoir la gérer, la développer, générer des revenus et bénéfices

Toute la gestion s’apprend 🔍

J’ai justement moi-même été formée à tout ça pendant quelques années en école supérieure, pour ensuite approfondir sur le terrain mes connaissances. J’ai eu des jobs salariés où je côtoyais des entrepreneurs au quotidien. 

J’ai donc compris comment fonctionne le domaine de l’entreprise de manière générale et l’importance de se former. C’est la meilleure chose à faire pour avoir tous les outils nécessaires et trouver l’équilibre entre création et vente. 

Voilà pourquoi j’ai créé une méthode complète pour réussir à développer ton activité artisanale de A à Z. Découvre l’Artisane Académie, mon programme de formation complet destiné aux créatrices (et créateurs) de produits faits main

Si tu souhaites écouter la version originale de cet article c’est par ici 👇🏻

Ils peuvent t’intéresser aussi

Créer sa propre marque sans budget | Mes 5 astuces 🔥

Créer sa propre marque sans budget | Mes 5 astuces 🔥

Qui a dit que se lancer dans l’artisanat était forcément hors de prix ? Voyons comment tu peux faire concrètement pour devenir entrepreneur ET vendre des créations artisanales avec un petit budget. Grâce à 5 astuces, je te dévoile comment lancer sa propre marque avec un minimum d’euros.

 Tous mes conseils dans ta boite mail  💌

Des milliers de créatrices lisent chaque dimanche matin la Newsletter gratuite de l’Artisane Académie pour découvrir tous nos conseils ! Ça te dit ?